L'alimentation des animaux

Bestioles
A  B  C  D  E  F  G  H
I J K  L  M  N O  P Q
R  S  T U  V  W X  Y Z
Liste des insectes
Liste de mammifères
Liste des oiseaux
Plan - Confidentialité

L'alimentation des animaux et insectes

Les animaux et insectes ont une alimentation propre à leur espèce et au groupe dont ils font partie. Les carnivores mangent des proies et digèrent les tissus animaux pour s'alimenter. Les herbivores mangent des tissus végétaux, donc des plantes, herbes... Un animal omnivore mange de tout, des proies et des végétaux.


L'alimentation est d'ingérer des aliments, qui sont en fait des tissus composés de cellules animales ou végétales, pour les digérer et obtenir les éléments nécessaires à sa survie. La digestion des aliments donne les acides aminés et autres constituants qui servent à produire les protéines et cellules de l'animal.

Les animaux herbivores se nourrissent de végétaux comme l'herbe, l'écorce, les feuilles d'arbres, les algues marines... Certains animaux ne mangent spécifiquement qu'une seule nourriture, comme le panda qui ne mange que du bambou. D'autres vont manger tout ce qui pousse, comme les sauterelles qui mange de tout.

Certaines races d'animaux mangent continuellement et d'autres peuvent manger une fois par mois comme certains serpents. La vache laitière est un herbivore ruminant, ce qui veut dire que son estomac est fait de plus d'une section aussi appelée poche. La vache a un estomac à quatre poches qui servent pour les différentes étapes de sa digestion.

Certains oiseaux mangent exclusivement des graines, des insectes, des proies ou même seulement du pollen comme le colibri qui a un bec en trompe pour se nourrir. Un oiseau qui mange exclusivement d'un certain type de nourriture est beaucoup plus sensible au changement de son milieu et à la sélection naturelle qu'un oiseau de proie qui mange toute sorte d'animaux plus petits que lui.

L'animal omnivore est moins susceptible d'être en voie de disparition à cause de la nourriture, il mange des animaux ou végétaux selon la disponibilité. Il est moins rapidement affecté par les sécheresses et autres changements de son milieu de vie. Il n'est naturellement pas à l'abri de bien d'autres mécanismes de la sélection naturelle.

Principalement chez les insectes, certains n'ont pas d'estomac qui digère la nourriture. La mouche domestique par exemple, va sécréter un suc qu'elle va mettre sur la substance qu'elle veut manger, que ce soit du sucre ou autre. Le suc va faire fondre et digérer la nourriture qu'elle va ensuite aspirer avec sa trompe.

Les lézards et reptiles sont souvent des carnivores et, selon leurs grosseurs, ils mangent des insectes ou de petits animaux. Certains gros serpents peuvent manger une gazelle complètement. Les serpents avalent tout rond leurs proies et peuvent la digérer pendant des semaines. Les serpents ne font pas d'excréments, ils régurgitent les restes de ce qu'ils ne digèrent pas.

Selon l'espèce d'animal, son alimentation et les aliments qu'il peut consommer sont très différents d'une race à l'autre. La survie de bien des races dépend de leurs milieux et les changements radicaux à celui-ci peuvent en exterminer l'espèce. Les animaux qui sont plus exclusifs dans leurs habitudes alimentaires sont souvent plus vulnérables à la sélection naturelle.