La reproduction des animaux

Les animaux et leurs modes de reproductions

Les animaux, insectes et autres êtres vivants doivent se reproduire pour perpétuer leur race. Certains ont une reproduction asexuée comme les unicellulaires, ce qui veut dire qu'ils n'ont pas d'appareil reproducteur. La reproduction sexuée nécessite l'utilisation de leurs organes de reproduction pour l'accouplement.


Les unicellulaires sont des cellules qui se divisent en deux, ce qui s'appelle la mitose, et est une reproduction asexuée. La division cellulaire produit deux cellules identiques. Une seule cellule peut donc produire une multitude d'individus si elle est dans un milieu favorable.

Les animaux du genre mammifère sont habituellement sexués et la gestation, le temps qu'il faut pour que le bébé animal naisse, dépend de la race. Les femelles mammifères allaitent leurs petits jusqu'à ce qu'ils puissent se nourrir eux même. Le mâle s'accouple avec la femelle et celle-ci porte le ou les petits jusqu'à ce qu'elle accouche. 

Certaines races d'animaux sont des hermaphrodites comme l'escargot, le lombric par exemple. Ce sont des animaux qui ont les deux organes reproducteurs. L'accouplement des animaux hermaphrodites nécessite quand même deux individus de la même espèce pour s'accoupler.

D'autres animaux comme les oiseaux, les reptiles, les batraciens et les poissons pondent des oeufs. Les oiseaux doivent couver leurs oeufs et les garder à une température constante jusqu'à l'éclosion. Les poissons font la ponte et abandonnent souvent les oeufs à leur sort. La tortue creuse un trou et enterre ses oeufs puis les abandonne. Certains lézards restent près de leurs oeufs pour les protéger.

Pour certains animaux comme les oiseaux migrateurs, il y a une période précise pour l'accouplement. Les oiseaux issus de la reproduction doivent être assez vieux pour faire la migration. D'autres animaux peuvent, comme l'homme, s'accoupler en tout temps. 

Selon l'espèce, la reproduction peut-être la simple ponte des oeufs est de les laisser à leurs destins. Mais, pour d'autres espèces, ils doivent porter ou couver leur progéniture et s'en occuper jusqu'à ce que ceux-ci soient capables de subvenir à leurs besoins.