Anisoptères - Sous-ordre Anisoptera

Photo d'un insecte du sous-ordre des Anisoptère (Anisoptera)

Le sous-ordre des anisoptères regroupe les familles de libellules

Les anisoptères (Anisoptera) est un sous-ordre qui regroupe les insectes de l'ordre des odonates qui sont les différentes familles de libellules. Il en existe plus de 3000 espèces en 344 genres dans le monde, et 325 espèces en 70 genres en Amérique du Nord.


Ils mesurent entre 25 et 90 mm, selon l'espèce. Ils ont deux paires d'ailes aux mouvements indépendants, qui leur permettent de voler à grande vitesse, de faire du sur-place, et même de voler à reculons. La paire d'ailes postérieure est plus large que celles de devant. Quand ils sont au repos, ils postent leurs ailes étalées de chaque côté du corps.

Ils ont trois paires de pattes placées au devant du thorax qui les aide à agripper les proies, ou se tenir aux plantes qu'ils utilisent comme perchoir. Ils ont sur la tête une paire de très courtes antennes placées sous les grands yeux composés qui leur donnent une vue très perçante. La couleur des yeux, les motifs sur les ailes et le corps, et la période de vol sont certains indices qui peuvent aider à déterminer quelle espèce de libellule on observe.

Libellule gracieuse (Libellula pulchella)
Libellule gracieuse (Libellula pulchella)

Leur identification est souvent difficile, car plusieurs espèces changent de couleur durant leur évolution vers la maturité. Les femelles et les mâles ont souvent des couleurs différentes, et certains, changent de couleur selon la température.

Les anisoptères sont diurnes et donc actifs le jour. Ils fréquentent les endroits où il y a des marais, le bord des étangs et rivières, et les lieux qui comportent une petite étendue d'eau propice à la ponte des oeufs.

Ce sont des insectes carnivores qui se nourrissent d'insectes vivants qu'ils capturent en vol. Les mâles ont habituellement un territoire qu'ils patrouillent et défendent contre les intrus.

Photo d'Aeshne du Canada (Aeshna canadensis)
Aeshne du Canada (Aeshna canadensis)

Après la reproduction. La femelle peut pondre jusqu'à 600 oeufs. Certaines espèces percent un trou dans la tige d'une plante pour y déposer les oeufs, d'autres pondent les oeufs sous l'eau en plongeant le bout de l'abdomen sous l'eau, et certaines abandonnent tout simplement les oeufs à la surface.

Les anisoptères passent par différentes métamorphoses avant de devenir une libellule adulte. L'oeuf devient une larve aquatique grossie en s'alimentant de larves et d'insectes aquatiques. Lorsqu'elle atteint une certaine grosseur, elle mue, et la peau de son dos éclate pour laisser place à une larve plus grosse.

Sympétrum éclaireur (Sympetrum obstrusum)
Sympétrum éclaireur (Sympetrum obstrusum)

La larve passera l'hiver sous l'eau, pour reprendre son activité le printemps suivant. La larve devient ensuite une nymphe, qui montera le long d'une tige pour sortir de l'eau. Après un certain temps, sa peau se déchirera encore une fois et la libellule en sort pour prendre son envol. La vie d'adulte des libellules est de courte durée, puisqu'elles meurent peu après l'accouplement et la ponte des oeufs.

Photo de gomphe vaste femelle qui pond
Gomphe vaste femelle

Les insectes du sous-ordre Anisoptera ne sont pas dangereux pour l'homme, mais il est toujours bon de porter des gants pour les manipuler.

 

Nom de Anisoptère

Nom scientifique / Famille

Aeshnidés - Aeshnidae

Aeshnidae

Gomphe

Gomphidae

Leucorrhines

Leucorrhinia

Libellula

Libellulidae

Libellule

Anisoptera

Libellulidés

Libellulidae

Sympétrum

Sympetrum