Famille Apidae

Photo d'un insecte de la famille Apidae

Les insectes de la famille Apidae ou abeilles sociales

La famille Apidae contient plusieurs sous-familles d'insectes qui sont de l'ordre des hyménoptères (Hymenoptera). La plus familière est sûrement l'abeille à miel. Ce sont des insectes très importants dans la chaîne alimentaire pour la pollinisation des plantes.


Cette famille, qui est décrite comme les abeilles sociales, ne contient pas seulement des familles d'individus qui forment un nid et une grosse colonie. La majorité sont des insectes qui sont solitaires, comme les bourdons.

Leur appartenance à la famille Apidae vient de plusieurs différences, comme la longue langue dont ils sont équipés.

Contrairement aux guêpes solitaires, ce sont des insectes qui ne chassent pas de proies pour nourrir leurs larves, mais utilisent plutôt le nectar et pollen des plantes.

Comme ils n'ont pas à paralyser de proies, leur dard est seulement d'usage défensif. En fait, l'insecte meurt lorsqu'il l'utilise, car le dard, muni de barbelé reste planté dans la peau de la victime.


Le pollen va dans le sac orange sur les pattes arrières

La piqûre va habituellement produire une inflammation, une rougeur et une démangeaison locale. Cependant, les personnes allergiques peuvent avoir des réactions violentes, comme des enflures à d'autres parties du corps, de la difficulté à respirer...

Photo de Melissodes trinodis
Melissodes trinodis

La majorité de ces insectes utilisent des sacs sur leurs pattes antérieures pour emmagasiner le pollen qu'ils ramassent sur les fleurs, et aller le déposer dans la ruche ou le nid.

Photo de Melissodes agilis
Melissodes agilis

Le miel est produit par l'évaporation du nectar pour le rendre plus concentré. Il est également résistant à la décomposition, ce qui permet de le conserver longtemps. Selon l'espèce, le nectar est évaporé par la chaleur dans le nid, ou sur la langue de l'insecte.

Photographie d'Epeolus
Epeolus

Chez les familles qui forment des colonies, comme l'abeille à miel, chacun a un rôle bien précis à jouer, et chacun va l'exécuter jusqu'à la fin de leur vie. Certaines sont des ouvrières, d'autres des soldats, mais une seule reine mature va occuper le nid. C'est la seule qui pond et cela jusqu'à 1500 oeufs par jour.

Photo de bourdon tricolore - Bombus ternarius
 Bourdon tricolore - Bombus ternarius

Pour les abeilles solitaires, comme le bourdon, la femelle trouve un trou qui lui convient, et y place une alvéole de cire qu'elle va remplir de miel. Plusieurs vont en épandre une couche autour de celle-ci également. Une fois la récolte terminée, elle y pond ses oeufs, y place une couverture de cire, et va les recouvrir de son corps pour les réchauffer.

Photo de Ceratina
Ceratina

Naturellement, il y a des insectes de la famille Apidae qui sont des parasites d'autres insectes. Certaines espèces ne ramassent tout simplement pas de pollen, car ils vont aller pondre dans le nid d'autres espèces, pour profiter du miel qui y est entreposé. Pendant l'absence de l'abeille qui va butiner, l'insecte profite de son absence pour s'infiltrer dans le nid et y pondre son oeuf.

Photo d'Hesperapis
Hesperapis

Les insectes de la famille Apidae ne sont habituellement pas agressifs, sauf si ils détectent un danger pour leur essaim. Il faut rester calme quand une abeille nous observe, même de trop près, car un mouvement brusque pour l'éloigner peut lui faire peur et vous voir à ce moment comme un ennemi.