La chrysomèle de l'asclépiade - Labidomera clivicollis

Photo de Chrysomèles de l'asclépiade - Labidomera clivicollis

Les chrysomèles de l'asclépiade sont des coléoptères

La chrysomèle de l'asclépiade est un insecte de la famille des Chysomélidés, qui sont de l'ordre des coléoptères.


Elles sont assez faciles à trouver dans les champs et autres endroits où pousse l'asclépiade.

Comme ce sont d'assez gros insectes, près d'un centimètre, on va les voir assez facilement sur le feuillage qu'ils consomment.

Les coléoptères ont des élytres, qui au repos, recouvrent l'abdomen et les deux ailes qui servent au vol.

Les décorations sur les élytres des chrysomèles de l'asclépiade permettent de facilement en faire l'identification.

Elles sont d'une couleur jaune à orange, avec des lignes et taches de couleur noires.

Son thorax, sa tête, ainsi que les pattes et les antennes sont de couleur vert-brillant métallique. Les antennes sont assez longues et faites de 11 segments. Les pattes se terminent par un crochet double qui lui sert à s'agripper sur les plantes.

Photo d'une Chrysomèle de l'asclépiade - Labidomera clivicollis
Chrysomèle de l'asclépiade (Labidomera clivicollis)

Les chrysomèles sont des insectes phytophages, ou des herbivores, qui s'alimentent de la fibre d'une famille de plantes, comme ici, les asclépiades.

Photo d'une chrysomèle qui s'envole

Ce sont des insectes qui passent par différentes métamorphoses pendant le cycle complet de leur vie.

Photo d'une larve de chrysomèle de l'asclépiade - Labidomera clivicollis

De l'oeuf à la larve, elle devient ensuite une nymphe qui, finalement, va se changer en l'insecte adulte qui peut voler pour aller se reproduire et perpétuer l'espèce.

La larve a un abdomen rose avec des points noirs sur les côtés. Le thorax et la tête sont brunâtres devenant plus foncé avec le temps. Les chrysomèles de l'asclépiade vont fréquemment complètement décimer les plantes jusqu'à ne laisser qu'une tige nue.