Genre Dichomeris

Photo d'un papillon du genre Dichomeris

Le genre Dichomeris sont des papillons de la famille Gelechiidae

Le genre Dichomeris comprend des papillons de la famille des Gelechiidés (Gelechiidae), de la sous-famille Dichomeridinae. Certaines espèces portent le nom commun de teigne ou tisseuse, suivi du nom de la plante qu'ils consomment. Par exemple, la tisseuse du genévrier.


Ce genre comprend plus de 80 espèces présentes en Amérique du Nord. Ce sont des lépidoptères de forme allongée, qui ont de longues des ailes antérieures au bout de forme arrondie ou en pointe. Ils ont de longs palpes buccaux à trois segments courbés vers le haut dont le dernier segment est long, mince, et en forme de pointe. Les tibias des pattes arrières sont recouverts de longs poils d'écailles. Les espèces d'Amérique du Nord ont une envergure entre 3 et un peu plus de 20 mm selon l'espèce.

Comme les autres papillons, ils ont les ailes recouvertes d'écailles. Celles-ci sont de couleur variable et forment des motifs habituellement spécifiques à l'espèce qui va souvent nous aider à faire son identification. La couleur varie, en gris, beige, brun et noir, certains avec des motifs ou des bandes blanches, jaunes, et même argent ou doré.

Dichomeris ochripalpella
Dichomeris ochripalpella
Hodges # 2289

Comme les autres insectes de l'ordre des lépidoptères, ils ont six pattes, deux antennes, des yeux composés, deux paires d'ailes... Ils passent par les différentes transformations d'une métamorphose complète avant de devenir le papillon adulte qui peut voler et se reproduire.

Dichomeris nonstrigella
Dichomeris nonstrigella
Hodges # 2307

La femelle pond les oeufs, qui donnent de petites chenilles, qui sont les larves. Les chenilles vont s'alimenter constamment pour grossir et muer à quelques reprises. Après un certain temps, la larve tisse autour d'elle un cocon dans lequel elle va se changer en chrysalide, qui est la forme de nymphe. Finalement elle se transforme en imago, qui est l'insecte adulte capable de voler et de se reproduire. Ils vont alors se trouver un partenaire pour s'accoupler et relancer le cycle de vie de l'espèce. Après l'accouplement, le mâle meurt, et la femelle meurt une fois qu'elle a pondu ses oeufs.

Les larves sont herbivores, et se nourrissent de familles précises de végétaux selon l'espèce. Ce sont les chenilles qui mangent beaucoup, et peuvent causer le plus de dommages aux plantes selon leur nombre.

Les larves et papillons du genre Dichomeris sont la proie d'oiseaux, de poissons, d'amphibiens, d'araignées et bien d'autres espèces d'insectes prédateurs, constituant une importante source de nourriture pour beaucoup d'animaux.