Les fourmis - Famille Formicidae

Photo de fourmi

Les fourmis sont des insectes de l'ordre des hyménoptères

Les fourmis sont des insectes, donc des invertébrés, de la famille des formicidés (Formicidae), qui est de l'ordre des hyménoptères. Ce sont des insectes sociaux, comme les abeilles et les guêpes, qui restent en groupes, où chaque individu a un rôle bien précis.


La fourmi est un insecte robuste et d'une force surprenante qui va transporter des objets plusieurs de plusieurs fois son propre poids.

Comme les autres hyménoptères, elle a six pattes en trois paires, un abdomen attaché au thorax par une petite taille, mais la tête est cependant plutôt grosse. Elles ne portent pas d'ailes, sauf pour les individus féconds. Les antennes en coude commencent par un long segment.

Elles mesurent de 1 à 25mm selon l'espèce et sont présentes partout. Elles creusent les galeries sous le gel pour y survivre pendant l'hiver.

Le cycle commence par une reine fécondée qui trouve un endroit propice où installer sa nouvelle colonie. Une fois son choix fait, elle s'installe, puis se met à pondre des oeufs. La reine coupe ensuite ses ailes, qu'elle n'utilisera plus de toute façon, et les utilise pour nourrir les quelques premières larves, qui prendront ensuite en charge le travail.

Les larves se métamorphosent et deviennent des ouvrières qui vont s'occuper de toutes les tâches à accomplir dans le nid. Elles creusent les galeries, trouve la nourriture, s'occupent des nouvelles larves... et la reine ne fait que pondre plus d'oeufs.

Photo d'une fourmi qui s'occupe de pucerons
Fourmi qui s'occupe de pucerons

Les larves n'ont pas de pattes, et sont donc complètement gérées par les ouvrières adultes. Les jeunes ouvrières sont ensuite encadrées par les adultes, jusqu'à ce qu'elles soient intégrées au cycle de vie du nid.

Toutes les fourmis vivent en colonies, dans une fourmilière, qui vont de plusieurs dizaines à plusieurs milliers d'individus. Il n'y a que des ouvrières, car seuls quelques mâles sont produits en fin d'été pour des fins de reproduction, qui ne sont pas fertiles, et ne portent pas d'ailes.

Photo de fourmis qui s'occupent de larves de membracides
Fourmis qui s'occupent de larves de membracides

Les fourmis se nourrissent principalement de nectar, de champignons, et d'insectes morts. Les fourmis découpeuses utilisent les feuilles pour la culture de champignons, et non pour une consommation directe, car leur système digestif ne leur permet presque qu'exclusivement la consommation de liquide et rien de plus gros que du pollen.

La culture de champignons, n'est pas la seule chose qu'elles font comme les humains. Elles s'occupent aussi de pucerons, qu'elles déplacent d'une plante à l'autre, selon la saison, pour obtenir les excréments liquides et sucrés que l'insecte évacue. Quand le gel arrive, elles les entrent dans le nid pour les protéger jusqu'au printemps. C'est ce qu'on appèle de la symbiose.

Photo de fourmis fécondes volantes
Les fourmis fécondes sont volantes pour se propager

Lorsque la saison arrive, la reine va pondre une série de larves qui vont développer des ailes et auront un système reproducteur fonctionnel. Ce sont les seules fourmis volantes qui s'envolent du nid pour aller se reproduire, et le mâle meurt peu après. La reine maintenant fécondée aura une réserve qui lui dure pour la vie, et n'aura plus besoin de mâle. Elle cherche un endroit ou s'installer, pond quelque oeufs, se coupe les ailes pour les nourrir... et le cycle recommence.

Naturellement, il existe plusieurs espèces et familles de fourmis aux moeurs différentes. Certaines espèces vivent dans le sol, d'autres créent des monticules de terre dans les champs. Les fourmis charpentières elles, creusent le bois pour s'y installer, et la multiplication des galeries que ces insectes font dans le bois fini par tuer l'arbre, ou la charpente de bois qui est atteinte.

Photo d'une fourmi qui mord une araignée
Fourmi qui attaque et mord une araignée dans sa toile

En général, les fourmis sont plutôt indésirables, que dangereuses pour l'homme. On utilise du vinaigre ou des insecticides pour les tenir à l'écart. Naturellement, certaines sont très aggressives, comme les fourmis rouges, et certaines peuvent occasionner des douleurs lorsqu'elles décident de nous mordre, car elles y injectent souvent de l'acide formique, comme la fourmi de feu.

Elles sont attirées par la nourriture, et vont s'infiltrer dans nos maisons par les fissures ou orifices à leur disposition. Il est donc important de bien calfeutrer et sceller les trous qui leur donne accès à notre résidence.