Identifier un hémiptère

Faire l'identification d'un insecte hémiptère

Faire l'identification d'un hémiptère n'est pas si facile. L'ordre des hémiptères est formé de deux sous-ordres, les hétéroptères, dont les paires d'ailes sont différentes, et les homoptères dont les ailes sont semblables.


La caractéristique déterminante d'un hémiptère est le type de pièces buccales, qui sont faites pour piquer et sucer. Ils ont habituellement des mandibules et des maxillaires pour couper, piquer, aspirer et injecter de la salive pour ensuite sucer la nourriture.

Une fois qu'on a réussi à identifier l'ordre, et on sait qu'on observe un hémiptère, on peut essayer d'identifier à quelle famille il appartient, pour ensuite arriver à déterminer de quelle espèce est l'insecte qu'on cherche.

Les caractères physiques, couleurs, formes, comportements... varient souvent beaucoup d'une famille à l'autre. Ils sont souvent bien similaires ou se ressemblent quand ils sont de la même famille. On commence donc par chercher dans la liste des familles d'hémiptère qui suit, celui qui ressemble le plus à l'insecte que vous voulez identifier. Il ne reste ensuite qu'à déterminer de quelle espèce précise il s'agit

 

Photo de cercope, Philène spureus (Philaenus spumarius)
La famille des cercopes (Cercopidae), sont de petits insectes qui ont une tête de forme triangulaire, aussi large que le corps, avec les yeux positionnés sur les côtés. Le corps est assez plat et large, contrairement aux membracides. Les minuscules antennes sont placées à l'avant de la tête, et les pattes postérieures sont repliées sous le corps prêt pour le saut. On les trouve sur le feuillage ou agrippé aux tiges des plantes dont ils s'alimentent en sève. Le cercope va sauter pour se sauver à notre approche et marche avec les pattes de devant.

Photo de cérèse buffle bison - Strictocephala bisonia
La famille des membracides (Membracidae), comprend des hémiptères qui ressemblent un peu aux cercopes, mais sont plus hauts que larges. Le thorax est beaucoup plus volumineux, et la tête est placée plus bas en avant de l'insecte. La majorité porte un appendice sur le thorax qui imite une épine de plante pour le camouflage. On voit les pattes plus aisément que celles des cercopes.

Photo d'une cicadelle (Draeculacephala zeae)
La famille des cicadelles (Cicadellidae) contient de petits insectes qui sont de forme plus allongée, avec des pattes épineuses qui dépassent de chaque côté du thorax. La tête est triangulaire avec les yeux sur les côtés. Elle est légèrement moins large que le thorax, et l'abdomen est en proportion plus long que chez les cercopes. Les motifs qui décorent les ailes sont également plus linéaires et souvent colorés.

Photo d'une cigale
La famille des cigales (Cicadidae) comporte des homoptères qui ressemblent a de grosses mouches aux longues ailes. La tête et le thorax semblent soudés d'une seule pièce, et on voit bien l'abdomen sous les ailes habituellement transparentes et fortement nervuré. On entend le bruit de stridulation que les mâles font les journées chaudes de l'été pour attirer les femelles. Les yeux sont placés sur les côtés de la large tête, et les antennes sont placées devant ceux-ci.

Photo de patineur - Insecte
La famille de patineurs (Gerridae) contient des insectes aquatiques qui se déplacent à la surface de l'eau. Ils ont un corps assez allongé, et de longues pattes très fines qui ne se mouillent pas par leur minceur, ce qui leur permet de patiner sur l'eau. Les antennes sont plus longues et placées à l'avant de la tête de forme triangulaire. Il est assez facile de les reconnaître car ils passent leur temps à se déplacer sur l'eau.

Photo d'une punaise diminuée (Banasa dimidiata)
La famille des pentatomes (Pentatomidae) comporte des punaises qui ont souvent la forme d'un bouclier. On peut également les identifier à la forme de leur thorax qui donne l'impression qu'ils portent des épaulettes. La forme en bouclier que donnent le thorax et les ailes repliées sur le dos est également caractéristique. La tête dépasse au bas du thorax et ils portent des antennes plus grosses à 5 segments qui sont placées devant les yeux.

Photo d'Aphidoides (pucerons) sur une feuilles
La famille des aphidiens (Aphididae), ou pucerons, regroupe de petits insectes qui s'assemblent en groupes pour sucer la sève des plantes. Ils sont de petite taille, et on les voit plus souvent sans ailes plantés sur la tige des plantes à fleurs. On peut les reconnaître par les longues antennes et les deux petits appendices, les cornicules, qui pointent vers le haut sur leur postérieur et servent à sécréter une substance souvent collante qui les aide contre les prédateurs.

Photo d'une punaise de la famille des Coréidés
La famille des coréidés (Coreidae) ont habituellement les tibias des pattes arrières plus développés, qui sont parfois surdimentionnés pour ressembler à des feuilles. Leur abdomen est souvent plus large que les ailes veinées au repos sur le dos. La tête assez allongée porte des antennes à longs segments, et la pièce buccale est faites de 4 segments.

Photo de Nabis roseipennis
Les punaises demoiselles (Nabidae) ont un corps qui est souvent en forme de goutte. Les fémurs sont fréquemment très développés, et leurs pièces buccales sont un appendice allongé fait de 4 segments qui sert à transpercer les insectes pour en aspirer le contenu. Elles sont habituellement de couleur brune ou noire.

Photo de Zelus luridus adulte
La famille des réduves, ou punaises assassines (Reduviidae), est un groupe de d'hémiptères carnivores qui chassent d'autres insectes pour se nourrir, et contient plus de 184 familles en Amérique du Nord. Ils ont un corps allongé, de longues pattes et antennes, avec une tête qui s'amincit vers le thorax, ce qui leur donne l'apparence d'avoir un cou. Elles ressemblent aux punaises des plantes, mais les pattes de devant sont souvent plus grosses et longues pour capturer des proies.

Photo de punaise réticulée du chrysanthème (Corythucha marmorata)
Les punaises réticulées (Tingidae) sont petites, et ces insectes phytophages se reconnaissent par leurs ailes qui semblent nervurées et veinées. De petite taille, on les trouve sur le feuillage où elles se nourrissent de la sève des plantes.

Photo d'un miridés (Miridae)
Les miridés (Miridae) contient beaucoup d'espèces de punaises des plantes, plus de 1900 en Amérique du Nord, qui se ressemblent plus ou moins, et il est assez difficile de les identifier. La forme allongée, la tête aux yeux globuleux est soudée au thorax, les antennes, les minces pattes sont des indices à regarder. Les ailes qui montrent des nervures, ou les motifs de celles-ci une fois repliées sur le dos, sont probablement les plus utiles.

En général, les hémiptères ne sont pas des animaux vraiment dangereux, mais, certains peuvent mordre, ou sécrètent des substances malodorantes quand on les touche. Il est préférable d'utiliser des gants si on désire les manipuler.