Identifier des insectes

Faire l'identification d'un insecte

Faire l'identification d'un insecte n'est pas une chose facile, car il en existe des milliers pour les différents ordres de cette classe. Ces petits animaux invertébrés ont des formes et des caractéristiques propres à chaque espèce, et il est donc nécessaire de procéder pas à pas pour essayer d'identifier un insecte en particulier.


Naturellement la première chose à faire, c'est de déterminer à quel ordre l'insecte fait partie. On va le faire en utilisant le nombre d'ailes, la forme générale et d'autres caractères physiques qu'on peut observer. Une fois qu'on a déterminé de quel ordre l'insecte fait parti, on va pouvoir passer à l'étape suivante et chercher à déterminer de quel sous-ordre ou quelle famille celui-ci appartient.

Finalement, les familles d'insectes sont divisées en sous-famille ou en espèces selon le cas. Cette partie est vraiment plus difficile car c'est souvent par de petites différences, comme les motifs, la composition des tarses des pattes, ou même les différences de l'appareil reproducteur qui permet de les identifier. Certains ne peuvent pas être identifiés sans une dissection, ce qui n'est pas à la portée de tous.

Détermination de l'ordre de l'insecte. En utilisant l'allure générale de l'insecte que vous cherchez à déterminer, il va ressembler ou avoir des caractéristiques comme un des insectes suivants :

Photo d'une coccinelle maculée
L'insecte de l'ordre des coléoptères est recouvert d'une coquille protectrice rigide qui recouvre les ailes et l'abdomen. Il n'a que deux ailes pour voler, et il doit écarter les deux élytres, qui forme la coquille de l'abdomen, afin de déployer ses ailes. Il en existe beaucoup de formes et d'espèces communes comme les coccinelles, les scarabées, les chrysomèles... Page pour l'identification d'un coléoptère.

Photo de mouche verte
Les insectes de l'ordre des diptères sont très nombreux, et on les reconnaît par l'unique paire d'ailes et la paire de petits balanciers qui se trouvent derrière celles-ci. Il n'est pas toujours facile de voir les balanciers ou si l'insecte n'a qu'une paire d'ailes. Il existe beaucoup de familles de diptères et leur forme varie beaucoup. Les plus connus sont les mouches domestiques, les mouches noires, les tipules, les maringouins, les syrphes, les drosophiles...


L'ordre des hémiptères est un peu plus difficile à identifier, car c'est par les pièces buccales suceuses, qui servent à aspirer la nourriture une fois qu'ils ont piqué leur proie, ou broyée la matière végétale dont elle s'alimente, qu'on va déterminer leur appartenance à cet ordre. Les punaises, les cérèses, les cigales, les pucerons, les pentatomes... sont quelques formes générales qui peuvent vous guider pour identifier un hémiptère.

Photographie d'Epeolus
L'ordre des hyménoptères est plus connu, et c'est par la taille fine qui sépare l'abdomen du thorax qu'on peut assez facilement les identifier. Ils ont quatre ailes, mais elles sont jointes ensemble par de petits crochets ce qui donne l'impression qu'ils n'en ont qu'une paire. Certains n'ont pas d'ailes, comme les fourmis, mais leur taille fine est une bonne indication qu'elles appartiennent à ce groupe. Cet ordre comprend les insectes bien connus comme les abeilles, les guêpes, les bourdons, les fourmis... identifier un hyménoptère.

Photo d'un vulcain (Vanessa atalanta)
L'ordre des lépidoptères, qui sont les papillons, est plus facile à déterminer. Ils ont de grandes ailes recouvertes d'écailles, qui forment les motifs décoratifs qui les ornent, et leur corps est couvert de poils. Ils ont 4 ailes, sauf quelques espèces où les femelles n'en ont pas, arborant des formes et décorations spécifiques à l'espèce. On connaît bien les monarques, les sphinx, les papillons de nuit, les mites, les géomètres...

Photo de sialis
L'ordre des mégaloptères comporte des insectes qui ont de longues ailes à nervures sans écailles qu'ils replient sur leur dos au repos, un corps dépourvu de poils, et de longues antennes. Ils sont moins nombreux, et on les retrouve seulement près des cours d'eau ou les nymphes croissent. Le sialis et les chauliodes en sont des espèces les plus rencontrées.

Photo d'une libellule posée sur ma main
L'ordre des odonates est assez connu par les insectes au corps allongé et aux quatre grandes ailes qui leurs sert au vol. Les grands yeux et le long abdomen ne trompent pas, et rendent assez facile leur identification à cet ordre. Certaines familles bien répandues sont les libellules, les demoiselles, et les gomphes. Utilisez la page pour identifier un odonate.

Photo d'un petit orthoptère (conocephalus-fasciatus)
L'ordre des orthoptères comprend des insectes aux longues pattes arrières très développées qui leur servent pour sauter de grandes distances quand ils se sentent en danger. Ils sont bien connus des agriculteurs car ils sont habituellement herbivores et peuvent s'attaquer aux récoltes. On connaît bien les sauterelles et les grillons qui font des stridulations la nuit. Utiliser la page pour identifier un orthoptère.

Photo d'un trichoptère de la famille (Cheumatopsyche)
L'ordre des trichoptères comprend des insectes qui ressemblent à des papillons, mais n'ont pas les ailes recouvertes d'écailles qui sont plutôt poilues, et ont de très longues antennes. Les larves ont une vie aquatique et on va donc les retrouver près des cours d'eau ou dans les marais, d'où les nymphes vont sortir une fois adulte.