Les insectes à piqures

Les insectes qui piquent

Parmi les insectes piquants on connaît surtout la mouche à chevreuil (taon), les mouches noires, les brûlots et les maringouins. Plusieurs de ses moustiques ne piquent pas vraiment mais mordent, donc souvent une piqûre est en fait une morsure.


Le taon a un corps trapu de couleur brune, et des ailes transparentes ou avec des bandes plus foncées. Il mord surtout aux bras, au cou et à la tête. Il se tient dans les boisés et les marécages pendant les chaudes journées de l'été. Sa morsure est souvent très douloureuse.

Les brûlôts sont minuscules donc difficiles à voir. Ils peuvent se poser sur leur proie sans être vus. Leurs morsures sont aussi douloureuses.

Photo de mouche à chevreuil (Chrysops aestuans)
Mouche à chevreuil

Les mouches noires ne font pas que piquer, elles entament l'épiderme et sucent le sang dont elles se nourrissent. Elles s'attaquent surtout au cou, l'arrière des oreilles et les chevilles chez l'homme!

Photo de mouche noire (Simulium)
Mouche noire

Tout comme la mouche noire, les maringouins se nourrissent du sang de leurs victimes. Ils sortent surtout le soir et on peut entendre leur bourdonnement alors qu'ils se préparent à attaquer leurs victimes.

Photo de maringouin sur un pétale
Maringouin

Les oiseaux, les chauves-souris, les araignées et les poissons se nourrissent des ces bestioles. Certaines municipalités ont adopté des programmes d'élimination pour lutter contre les insectes piqueurs, il n'y en a cependant pas pour les taons et les brûlots.

Tous autant qu'ils sont peuvent transporter des maladies, appliquer du vinaigre sur une piqûre d'insecte donne un résultat satisfaisant pour diminuer la douleur.