Les lampyridés (Lampyridae)

Photo de lampyridés

Les lampyridés et insectes de l'ordre Lampyridae

Les lampyridés (Lampyridae) sont des insectes de l'ordre des coléoptères. Bien qu'on les nomme mouches à feu, luciole, ou ver luisant, ce ne sont pas des diptères.


La majorité des insectes de cet ordre émettent des signaux lumineux, d'où le nom de mouche à feu, qui leur sert à se retrouver pour l'accouplement. La lumière est émise par les quelques derniers segments de l'abdomen.

Ce ne sont pas toutes les espèces de lampyridés qui produisent de la lumière. Certaines sont plus actives le jour pour cette raison.

Ils ont un corps plat assez allongé de couleur foncée, certains recouvert de lignes ou bandes colorées souvent jaunes ou orangées selon l'espèce.

Les femelles de certaines espèces sont dépourvues d'ailes, d'où le nom de ver luisant.

Comme ce sont des coléoptères, ils ont deux ailes qui servent à voler, et deux élytres, qui servent à les protéger quand l'insecte est au repos.

Photo de Photinus indictus
Photinus indictus

Ils ont six pattes, et deux antennes assez longues. La tête est souvent cachée sous un genre de bouclier que forme le thorax, et porte fréquemment des lignes qui aide à faire son identification.

Photo de Ellychnia corrusca
Ellychnia corrusca

Au printemps, début de l'été, les insectes sortent de leur abri. Le mâle s'envole pour émettre des signaux lumineux en attendant la réponse d'une femelle. La séquence et fréquence des signaux lumineux est déterminée par l'espèce du lampyridé et l'identifie aux femelles de même race.

Certaines femelles vont imiter le signal d'un mâle d'espèce différente pour l'attirer et le capturer afin d'en faire un repas facile.

Photographie de Pyractomena borealis
Pyractomena borealis

Quelques jours après la fécondation, la femelle dépose ses oeufs dans un endroit humide, puis meurt. Le mâle lampyridé peut s'accoupler avec plusieurs femelles avant de mourir.

Photo de Lucidota atra
Lucidota atra

Les oeufs éclosent un peu plus tard pour laisser sortir les larves qui vont s'alimenter d'autres insectes. On les retrouve près des étangs, des marais, forets humides et les cours d'eau.

Ce sont des prédateurs qui se nourrissent d'insectes, d'invertébrés comme des vers, des limaces, escargots et autres.

Photo d'une larve de Pyractomena borealis
Larve de Pyractomena borealis

Les larves des Lampyridés passent par plusieurs métamorphoses, oeuf, larve, nymphe... avant de devenir un insecte adulte qui peut se reproduire. Quand l'hiver arrive, les larves creusent un trou et s'y mettent à l'abri jusqu'au printemps suivant.

Photo de Pyropyga nigricans
Pyropyga nigricans

Certaines, comme moyen de défense, produisent des substances chimiques toxiques qui vont éloigner les prédateurs. Il est bon de porter des gants quand on veut manipuler ces insectes.

Les lampyridés adultes ont une vie courte qui ne dure que quelques 3 à 5 semaines selon l'espèce.