Genre Laphria

Photo d'une mouche du genre Laphria

Le genre Laphria comprend des mouches prédatrices

Le genre Laphria comprend des mouches prédatrices de la famille des asilidés (Asilidae). On les nomme souvent des mouches à toison. Il en existe plus 240 espèces dans le monde, dont 62 sont présentes en Amérique du Nord.


Ce sont des insectes de l'ordre des diptères (Diptera), qui n'ont que deux ailes, la seconde paire atrophiée, les haltères, servant de stabilisateurs lors du vol. Le corps est divisé en trois parties bien définies, la tête, le thorax et l'abdomen.

Ce sont des mouches carnivores plus souvent dans des teintes plutôt foncées de noir, et qui sont plus ou moins recouvertes de poils. Certaines espèces sont bien poilues, et celles dont les poils sont jaunes ressemblent beaucoup à des abeilles ou de gros bourdons, d'où leur nom anglais de Bee-like robber flies.

Ils ont de gros yeux à facettes, souvent rouges, de chaque côté de la tête, avec de minuscules antennes au centre du front. La tête est encavée sur le dessus, avec une touffe de poils comme une barbiche, et un proboscis bien visible qui dépasse sous celle-ci. Le bout des pattes poilues est muni de deux coussins.


Laphria flavicollis

Les diptères du genre Laphria sont des prédateurs qui se postent sur le feuillage des plantes, à l'affût d'insectes qu'ils peuvent attraper, souvent même plus gros qu'elle-même. Ils vont attaquer les papillons, les sauterelles, les mouches, les mites, les libellules...

Laphria thoracica
Laphria thoracica avec une proie

Une fois sur l'insecte, l'asilide l'agrippe de ces fortes pattes munies de poils, et il le harponne de son proboscis pointu et rigide. Une fois qu'il a transpercé sa proie, il lui injecte un paralysant et des agents digestifs. Il va ensuite s'installer sur une feuille pour aspirer le contenu liquéfié de sa victime.

Laphria index
Laphria index

Les oeufs vont éclore pour donner de petites larves qui vont muer à plusieurs reprises, pour passer par une métamorphose complète avant de devenir adultes. Les larves sont également carnivores, se nourrissent d'autres larves et de petits insectes qu'elles capturent dans le bois pourri, et autre matière en décomposition.

Ce sont des insectes utiles, car ils dévorent une grande quantité d'insectes nuisibles, autant à l'état larvaire qu'à l'état adulte. Leurs prédateurs principaux sont les oiseaux, les grenouilles, et les arachnides.

Les insectes du genre Laphria ne sont pas dangereux pour nous, sauf si on essaye de les capturer, et ils vont naturellement essayer de nous piquer pour se défendre. Il est donc important de porter des gants pour les manipuler.

La taille varie selon l'espèce, et va de quelques millimètres à 2.5 cm pour les plus gros.