Les limoniidés - Famille Limoniidae

Insecte de la famille des Limoniidés (Limoniidae)

Les limoniidés sont des insectes semblables aux tipules

Les limoniidés (Limoniidae) sont une famille d'insectes qui ressemblent à de gros maringouins. Ce sont des insectes de l'ordre des diptères, qui ne sont pas des moustiques, anciennement classés comme une sous-famille des Tipulidae.


Il existe 3 sous-familles qui sont les Limoniini, les Eriopterini, et les Hexatomini. Il en existe près de 11000 espèces dans le monde. Les diptères ont un corps en trois parties, la tête, le thorax et l'abdomen. Ils n'ont que deux ailes pour voler.

Ces insectes ont un corps à l'abdomen allongé, six longues pattes fragiles, et deux grandes ailes transparentes portant souvent des lignes, des taches ou des points colorés, habituellement caractéristiques à l'espèce. C'est par ces décorations qu'on peut les identifier. On peut aussi voir les haltères, qui sont de petits balanciers qui stabilisent leur vol, derrière les ailes. On peut les différencier les limoniidés des tipules par leurs antennes filiformes qui sont faites de 14 à 16 segments et non 13.

Epiphragma fasciapenne (Hexatomini)
Epiphragma fasciapenne (Hexatomini)

Ce sont des insectes qui aiment les endroits humides, qu'on peut observer dans les sous-bois et les marais.

Après l'accouplement, la femelle pond des centaines d'oeufs dans la terre humide près d'une source de nourriture, ou dans le bois pourri. Les oeufs vont devenir de petites larves qui vont passer par une métamorphose complète avant de devenir l'imago, ou insecte adulte.

Gnophomyia tristissima (Eriopterini)
Gnophomyia tristissima (Eriopterini)

Les larves se nourrissent de matière en décomposition comme le bois mort. Après plusieurs mues, elles se transforment ensuite en nymphes qui, chez les diptères se nomme une pupe.

Puis, après quelques jours, elles deviennent l'insecte adulte qui peut voler et aller se reproduire pour relancer le cycle de vie de leur espèce.

La durée de vie adulte des limoniidés n'est que de quelques jours à quelques semaines selon l'espèce.