Sous-famille Lixinae

Photo d'insecte de la sous-famille Lixinae

Les Lixinae sont des coléoptères de la famille Curculionidae

La sous-famille Lixinae comprend des insectes de la famille des Curculionidés (Curculionidae) qui sont des coléoptères qu'on nomme charançons. Ils vivent sur les arbres et les plantes qui constituent leur nourriture, souvent spécifiques à l'espèce.


Il en existe plus de 15 000 espèces dans le monde, dont plus de 100 sont présents en Amérique du Nord. Cette sous-famille est divisée en trois tribus, les Cleonini, les Lixini et les Rhynnocyllini. Certains sont des parasites des plantes de culture dont les larves percent les tiges et les racines. D'autres s'alimentent sur les fleurs ou les graines.

Ce sont des insectes polyphages qui sont protégés par un exosquelette. Ils ont des élytres, des membranes solides, qui recouvent la paire d'ailes repliées sur leur dos lorsqu'ils sont au repos. La tête porte un museau allongé, et porte de petites antennes à angles droits. Les pièces buccales sont des mandibules broyeuses au bout du museau qu'ils utilisent pour creuser la fibre de la plante et ensuite la manger.

Comme ils s'alimentent souvent d'une famille de plante spécifique, certains ont été utilisés pour le contrôle de certaines mauvaises herbes. Leur nom français comprend souvent la plante dont ils s'alimentent, comme le charançon de la rhubarbe, charançon du chardon ...

Charançon de la rhubarbe, Lixus concavus (Lixinae)
Charançon de la rhubarbe, Lixus concavus (Lixinae)

C'est souvent pendant le cycle larvaire que l'insecte est plus dommageable pour les plantes, que la larve endommage en creusant l'écorce et les tiges pour s'alimenter afin de muer. Chaque espèce a des colorations, grosseurs, motifs, et une plate hôte asez spécifique, ce qui aide à faire l'identification de l'espèce, mais reste bien souvent difficile.

La forme de la tête qui porte le rostre est le premier indice qu'on regarde un insecte de la famille Curculionidae, puis on doit déterminer l'espèce par ses caractères physiques. Les antennes qui ont un coude sont positionnées au bout du rostre. Comme les autres coléoptères, ils passent par une métamorphose complète. Ils passent donc de l'oeuf en larve, puis en nymphe pour devenir ensuite l'insecte ailé qui peut se reproduire.

Ils pondent ensuite leurs oeufs sur une plante hôte pour relancer la prochaine génération qui va perpétuer l'espèce.