Les muscidés - Famille Muscidae

Photo d'une mouche de la famille des Muscidés (Muscidae)

Les muscidés sont de la superfamille Muscoidea

Les muscidés (Muscidae), parfois appelés mouches vraies, sont des insectes de l'ordre des diptères (Diptera), qui sont de la superfamille Muscoidea.


Il en existe plus de 5200 espèces différentes dans le monde, et plus de 700 qui sont présentes en Amérique du Nord. Ce sont des diptères et n'ont donc que deux ailes, la seconde paire est remplacée par les haltères, de petits appendices servant de balancier de stabilisation pour le vol.

Le corps est fait de trois parties assez bien définies, la tête, le thorax et l'abdomen. La majorité ont des poils sur le corps et les pattes. Les gros yeux à multifacettes, habituellement rouges, sont placées sur les côtés de la tête, avec les minuscules antennes au centre du front.

Certaines caractéristiques des mouches de la famille Muscidae sont difficiles à observer à l'oeil nu. On peut les identifier ces diptères par les antennes à trois segments avec un arista plumeux, le poil de moustache sur la joue, les calyptères bien développés, le méron sans rangée de poils, et la veine A1 qui disparaît avant d'atteindre le rebord de l'aile.

Les muscidés sont des insectes qui pondent leurs oeufs sur les excréments, les carcasses et autres matières animales ou végétales en décomposition. Les larves vont ensuite en éclore et s'en nourrir pour grossir et muer à plusieurs reprises. Elle passe par les étapes d'une métamorphose complète, donc de l'oeuf à la larve, puis devient une pupe, et finalement se change en Imago, qui est la mouche adulte qui vole et peut s'accoupler.

Veine A1 de l'aile des muscidés
Veine A1 de l'aile des muscidés

Après l'accouplement, le mâle meurt. La femelle va pondre ses oeufs en lots de 75 à 150 oeufs sur des matières propices à leur développement. Elle va en pondre environ 500 au total pendant une période de 4-5 jours, puis elle meurt.

Leur vie adulte dure environ 15 à 25 jours, et il peut y avoir plus de 10 générations par année. Elles vont hiverner sous la forme larvaire ou de pupe, à l'abri sous une masse d'excréments ou de matière végétale en décomposition. La majorité des adultes sont des décomposeurs qui ne mangent que les tissus en décomposition, mais certaines vont s'alimenter de végétaux vivants, de pollen, et d'autres espèces sont prédatrices et chassent des proies.

Coenosia tigrina avec une proie
Coenosia tigrina avec une proie

Les muscidés ne sont pas vraiment bons pour l'homme, dont certaines peuvent mordre, et elles peuvent transporter et transmettre des maladies comme la fièvre typhoïde, la dysenterie, l'anthrax et des bactéries pathogènes. Il est donc préférable d'éviter de les laisser entrer dans la maison ou de les manipuler sans gants.