Les nymphes

La nymphe est une des étapes des métamorphoses des insectes

La nymphe est un des états physiologiques d'un insecte qui suit l'état larvaire, par lequel il devient ensuite un adulte qui peut voler et se reproduire. C'est une des étapes des insectes à métamorphose complète pendant laquelle il change beaucoup d'apparence pour prendre sa forme finale d'adulte.


Les différentes métamorphoses des organismes de la classe des insectes sont nécessaires à leur évolution. L'oeuf qui est pondu selon le rituel de l'espèce devient une larve, qui va manger continuellement pour grossir et muer. La chenille est une des formes que prend une larve, mais elle n'a pas nécessairement toujours cette forme pour tous les ordres d'insectes.

L'état de nymphe suit l'état larvaire, et selon l'espèce, elle aura une apparence qui lui est propre. Pour certains, elle prend cette forme pendant un certain temps, relativement court ou long. C'est pendant cette phase que les ailes et autres parties du corps de l'adulte apparaissent. Chez les éphéméroptères, on parle de subimago, qui est l'étape qui précède leur forme adulte. Chez les hyménoptères, les coléoptères, et les neuroptères, on parle de nymphe libre qui est blanche et immobile jusqu'à son développement en adulte.

Cocons de papillons
Cocons de papillons

Chez les lépidoptères, c'est à l'aide de fils de soie qu'elle sécrète et tisse un cocon autour d'elle pour se protéger pendant son passage à l'état de nymphe momie, qu'on appelle en fait chrysalide. Enveloppée dans son cocon, la chrysalide va alors se transformer en l'insecte adulte, l'imago, et on ne les voit donc pas pendant cet état de transformation. Selon l'espèce d'insecte, le développement de cette métamorphose peut durer quelques jours, ou des semaines.

Pupe
Pupe

Pendant cette période de croissance, la nymphe ne mange habituellement pas, car tout son système est en mutation, et même le système digestif et ses pièces buccales peuvent en êtres affectés. C'est pourquoi la larve mange continuellement pour fournir à son organisme tout les nutriments et l'énergie nécessaire à cette étape. Chez les mouches, la nymphe est nommée une pupe, qui est l'équivalent de la chrysalide pour les papillons, où elle se transforme dans une enveloppe qui la protège.

Photo de nymphe d'hémiptère
Nymphe d'hémiptère

L'apparence et la grosseur des nymphes changent selon la famille, et même l'espèce d'insecte qui est en métamorphose. On utilise aussi le nom de nymphes pour des insectes à métamorphose incomplète qui ressemblent à leur forme adulte, mais dont les ailes minuscules ne sont pas utilisables avant qu'elles se soient développées, comme c'est le cas de beaucoup d'hémiptères. D'autres sont vraiment différents de leur forme adulte et ce n'est que par expérience qu'on peut en faire l'identification. La grosseur, la couleur, les motifs, la forme, la saison... sont des indices qu'on utilise pour faire l'identification de l'espèce à laquelle appartient une nymphe.

Nymphe de cigale
Nymphe de cigale

Certains insectes, comme les libellules, ont des nymphes aquatiques et elles vivent dans l'eau jusqu'à leur vie adulte. Les larves des coccinelles ressemblent à de petites chenilles, puis s'immobilisent sur une feuille où elle reste collée pendant un certain temps pour muer, puis sort de sa peau de nymphe une fois que sa métamorphose en adulte est terminée.

Les nymphes sont une très grande source de nourriture pour l'ensemble des ordres et familles d'animaux. Leurs moyens plus limités en font des proies souvent assez faciles, et elles sont importantes pour beaucoup d'espèces dans la chaîne alimentaire.