Oécanthinés - Sous-famille Oecanthinae

Photo d'un insecte de la sous-famille des Oécanthinés (Oecanthinae)

Les oécanthinés sont des ensifères

Les oécanthinés (Oecanthinae) sont une sous-famille des grillidés (Gryllidae), de l'ordre des orthoptères (Orthoptera), du sous-ordre des ensifères (Ensifera). Ils sont principalement nocturnes, et selon l'espèce, ils mesurent entre 13 et 22 mm.


Il existe 15 espèces en Amérique du Nord, et seulement 4 sont présentes au Québec. Ce sont des insectes omnivores qui s'alimentent de la fibre du feuillage des plantes, mais s'attaquent aussi à de petits insectes comme les pucerons et autres membres du sous-ordre Sternorrhyncha.

Ils ont un corps en trois sections, la tête, le thorax et l'abdomen, avec six pattes, et deux paires d'ailes. Comme les autres ensifères, ils ont des antennes plus longues que leur corps, mais on peut les identifier par le corps allongé, la tête allongée et étroite, sans ocelles. Les ailes sont plus longues que l'abdomen, et il les porte à plat sur son dos quand il est au repos. Ils ont de grandes pattes faites pour sauter. Le fémur arrière est mince et le tibia arrière est denté, avec le tarse fait de 3 segments.

Oécanthidés (Oecanthidae)
Oécanthinés (Oecanthinae)

Les oécanthinés vivent sur les arbres et les arbustes, d'où le nom anglais de 'tree crickets'. Ils sont habituellement de couleur vert pâle, certains avec des motifs de couleur qui leur permettent de se camoufler sur le feuillage de leur plante hôtes. La forme, les couleurs et motifs sont ce qui va nous aider à faire l'identification de l'orthoptère qu'on observe.

Ce sont des insectes importants dans la chaîne alimentaire car en plus de s'alimenter de petits parasites comme les pucerons, ils constituent une grande source de nourriture pour les amphibiens, les mantes religieuses, les oiseaux, les araignées et bien d'autres insectes et animaux carnivores qui s'en nourrissent.

Oécanthe thermomètre (Oecanthus fultoni)
Oécanthe thermomètre (Oecanthus fultoni)

Après l'accouplement, les femelles vont pondre leurs oeufs dans la fibre d'une tige des végétaux à l'aide d'un oviscapte, l'appareil ovipositeur pointu qui lui permet d'en percer la fibre de l'écorce. Dans les régions tempérées, les oeufs vont hiverner jusqu'au printemps suivant. Les larves sortent ensuite pour se nourrir afin de passer par 5 à 12 mues d'une métamorphose incomplète, et devenir adulte.

Les mâles de la sous-famille Oecanthinae émettent des stridulations, qui sont des sons qu'ils produisent en frottant leurs pattes ensemble, afin d'attirer les femelles vers eux pour la reproduction. Ils font ce bruit en début de soirée jusque tard dans la nuit, mais certains peuvent le faire de jour quand le temps est nuageux.