Genre Podabrus

Photo d'un insecte du genre Podabrus

Le genre Podabrus comprend des insectes de la famille des cantharides

Le genre Podabrus comprend des insectes de l'ordre des coléoptères, qui sont de la famille des Cantharides (Cantharidae). On peut en observer une quarantaine d'espèces en Amérique du Nord.


Ce sont des coléoptères, et n'ont donc que deux ailes pour le vol. Leur abdomen est recouvert par deux membranes protectrices, les élytres, qu'ils placent sur leur dos pour protéger leurs ailes quand ils sont au repos. C'est par les couleurs, et motifs qui décorent les élytres qu'on va parfois arriver à faire l'identification d'un coléoptère.

Ce sont des insectes dont la tête, le thorax et l'abdomen sont bien séparés et identifiables les uns des autres. Ils sont plutôt noirs ou bruns, portant souvent des motifs de couleur jaune, orange, ou rouge, qui ornent, la tête, le thorax, ou les élytres selon l'espèce. L'abdomen ne dépasse que légèrement les élytres quand c'est le cas.

Les antennes sont minces, longues et habituellement noires, placées sur le devant de la tête qui se rétrécit derrière les yeux jusqu'au thorax pour former comme un cou. Ils se ressemblent beaucoup, et il est souvent difficile de faire l'identification de l'espèce.

Cantharide émarginé (Podabrus diadema)
Cantharide émarginé (Podabrus diadema)

On peut observer les adultes sur les fleurs des plantes où ils chassent de petits insectes, principalement les pucerons, des chenilles, et autres petits insectes mous dont ils s'alimentent. Les adultes de certaines espèces de Padabrus s'alimentent de pollen.

Cantharide pubescent (Podabrus modestus)
Cantharide pubescent (Podabrus modestus)

Après la reproduction, la femelle pond les oeufs qui vont éclore en de petites larves. Celles-ci vont s'alimenter continuellement pour muer et subir une métamorphose complète. La larve va ensuite se changer en une nymphe, avant de se transformer en imago, qui est l'insecte sous sa forme adulte. Une fois adulte, l'insecte va chercher un partenaire pour se reproduire et relancer le cycle de vie de l'espèce.

Podabrus rugosulus
Podabrus rugosulus

Les Podabrus ne piquent pas, mais il est toujours préférable de porter des gants, si on veut le manipuler pour éviter tout problème.