Le papillon polygone

Photo d'un papillon polygone

Les polygones sont des papillons diurnes

Les polygones sont des papillons du genre Nymphalis, sous-genre Polygonia, qui font partie de la famille des Nymphalidés (Nymphalidae), qui sont des papillons diurnes. On les retrouve dans l'hémisphère Nord du globe.


L'espèce Polygonia comprend des papillons dont la couleur principale est orange, et dont les ailes ont on contour irrégulier, ou découpé. Le revers des ailes est souvent de couleur sombre, pour aider au camouflage de l'insecte.

Les points et motifs des ailes sont de couleur noire, verte, brune... et de formes différentes selon l'espèce. Les espèces bien connues sont le polygone virgule, le polygone gris, à taches vertes, à queue violacée...

C'est un animal qui fait parti de l'ordre des lépidoptères (Lepidoptera), ce qui signifie que les ailes sont écailleuses.

Chaque espèce de papillon s'identifie par la forme, mais aussi par la disposition des écailles sur ses ailes, formant des motifs et couleurs bien précis.

La durée de vie d'un polygone dépend du moment où il est né, car plusieurs vont se mettre à l'abri l'automne, pour passer l'hiver et se réveiller tôt au printemps quand la température lui permet de reprendre son activité.

Photo d'un polygone à queue violacée (Polygonia interrogationis)
Polygone à queue violacée (Polygonia interrogationis)

Le polygone pond des oeufs qui vont ensuite devenir des larves. La larve se gave de nourriture, souvent une plante favorite qu'elle mange exclusivement. Devenue trop grosse pour son enveloppe, elle va muer, puis va finalement se transforme en chrysalide.

Après la métamorphose finale de la chrysalide, le polygone adulte en sort prêt à voler et se reproduire.

Photo de polygone virgule (Polygonia comma)
Polygone virgule (Polygonia comma)

Comme les autres insectes, le papillon polygone est un animal à sang froid, et il va se réchauffer au soleil le matin, avant de passer à ses activités journalières.

C'est un insecte butineur, donc un herbivore, qui se nourrit à l'aide d'une trompe qui lui permet d'aspirer le nectar des fleurs, le jus des fruits, et la sève des arbres.

Après l'accouplement, la femelle polygone dépose ses oeufs en sécurité et meurt. Les oeufs écloront plus tard, ou au printemps, pour relancer le cycle de vie de l'espèce.

Le polygone est la proie d'une multitude de prédateurs, comme les oiseaux, les argiopes, les mouches asilides, les poissons ...