Potière bleue - Chalybion californicum

Photo de potière bleue (Chalybion californicum)

La potière bleue est une guêpe solitaire de la famille des sphécidés

La potière bleue est un insecte de la famille des sphécidés (Sphecidae), qui sont des insectes de l'ordre des hyménoptères (Hymenoptera). Ce sont des guêpes solitaires fouisseuses de la sous-famille des Sceliphrinae qui mesurent entre 10 et 23 mm. Son nom anglais est blue mud-dauber wasp.


Elle est assez facile à reconnaître par son corps complètement bleu, et son abdomen au mince pétiole qui se termine par des segments formant un bout en forme de goutte. Son thorax est parsemé de petits poils, et les ailes sont iridescentes avec des reflets bleus.

Les hyménoptères ont deux paires d'ailes qui sont reliées ensemble avec de petits crochets. Comme les autres insectes, la potière bleue a trois paires de pattes qui sont équipées de petites épines et crochets qui l'aident à s'accrocher et se déplacer sur les plantes. Les adultes se nourrissent du nectar des fleurs, mais les larves sont carnivores.

Photo de potière bleue (Chalybion californicum)
Potière bleue (Chalybion californicum)

Elles construisent des cellules sur les parois de bâtiments, à l'abri sous les gouttières, et autres endroits abrités propices. Elles utilisent de la boue qu'elles transportent pour former des alvéoles de forme tubulaire. Elles peuvent parfois réutiliser des cellules abandonnées.

Après l'accouplement, les femelles capturent des araignées qu'elles paralysent de façon permanente à l'aide d'un venin. Elles vont ensuite enfermer une ou plusieurs proies avec un de ses oeufs dans une des cellules de boue.

Potière bleue (Chalybion californicum)

Les guêpes passent par les différentes étapes d'une métamorphose complète avant de devenir adultes. L'oeuf va éclore en une petite larve qui va s'alimenter de la proie paralysée encore vivante. Elle va grossir et muer, jusqu'à ce qu'elle devienne une nymphe qui va ensuite devenir l'imago mature qui va en sortir pour aller se reproduire.

Le mâle meurt peu après la reproduction, et la femelle, une fois que la ponte est terminée.

Les potières bleues ne sont pas vraiment dangereuses pour l'homme, à moins qu'on les provoque, qu'on tente de les capturer, et leur piqûre est alors très douloureuse.