Rhysse noirâtre - Megarhyssa atrata

Photo de rhysse noirâtre (Megarhyssa atrata)

Les rhysses noirâtres parasitent les larves de Tremex

La rhysse noirâtre (Megarhyssa atrata) est un insecte de la famille Ichneumonidae, qui sont des insectes de l'ordre des hyménoptères.


Son corps est formé de trois sections, la tête, qui est jaunâtre, le thorax et l'abdomen qui sont noirs. Le mâle mesure dans les 35 mm, et la femelle est un peu plus longue à environ 4 cm.

C'est l'appareil ovipositeur qui est très long chez la femelle et va mesurer jusqu'à 13-17 cm de longueur.

On la retrouve un peu partout dans la partie Est de l'Amérique du Nord. Elle fréquente les arbres morts, ou malades, des forêts pour y trouver les larves d'insectes qui l'infestent, et y pondre ses oeufs.

Comme les autres insectes hyménoptères, les rhysses noirâtres ont deux paires d'ailes, les ailes postérieures étant plus petites que celle de devant. Celles-ci sont un peu brunes, mais transparentes, et se joignent pour battre ensemble lors du vol.

Elles ont trois paires de pattes de couleur jaunâtre, dont la partie qui la joint au thorax est noire. Les longues antennes sont brunes et mesurent 13mm pour le mâle, elles sont jaunes et mesurent environ le double pour la femelle.

Photo d'une rhysse noirâtre (Megarhyssa atrata)
Rhysse noirâtre femelle (Megarhyssa atrata)

Ils ont un très long abdomen, comparé au thorax, et chez la femelle, les segments sont de plus en plus gonflés comme on approche de son extrémité. Les yeux sont brunâtres et elle porte une tâche noire entre ceux-ci, sur le dessus de la tête.

Après l'accouplement, la femelle va chercher une larve sous l'écorce d'un arbre qu'elle va piquer de son appareil ovipositeur pour y injecter l'oeuf. La victime fournira amplement de nourriture à la larve de la rhysse pour toute sa vie larvaire et jusqu'à sa vie adulte.


Rhysse noirâtre qui perce le bois avec sont appareil ovipositeur

Ces guêpes parasitent les larves de Tremex collumba, une autre espèce d'hyménoptères de la famille des Siricidae. Elle peut passer plusieurs heures à percer l'écorce pour y injecter son oeuf sur une larve hôte.

L'oeuf va éclore et donner une petite larve qui va s'alimenter de l'hôte, jusqu'à ce qu'elle se métamorphose en nymphe et passe l'hiver. Finalement, la rhysse va alors découper une ouverture dans le cocon de la larve pour en sortir.

C'est à la fin du printemps qu'elle sort sous sa forme adulte. Elle va vivre encore environ un mois pour aller se reproduire, trouver des proies pour les parasiter de ses larves, et le cycle recommence.

La rhysse noirâtre est la proie des oiseaux, des tamias, et d'autres insectes comme les mouches asilides.