Famille Richardiidae

Photo de mouche de la famille Richardiidae

Les insectes de la famille Richardiidae

Les animaux de la famille Richardiidae sont des insectes de l'ordre des diptères (Diptera), qui sont de la superfamille des Tephritoidea. Il en existe environ 175 espèces différentes, seulement présentes en Amérique, dont seulement une dizaine en Amérique du Nord, et seule l'espèce Sepsisoma vie au Canada.


Cette famille rassemble des insectes dont le corps ressemble à une fourmi ailée. Comme les autres diptères, ils n'ont qu'une seule paire d'ailes. La seconde paire d'ailes est remplacée par des haltères blancs qui servent de balancier de stabilisation pendant le vol. Les ailes sont transparentes et portent souvent des motifs ou des points spécifiques à l'espèce, ce qui aide à en faire l'identification.

Ce sont des mouches qui ont une tête bien séparée du thorax. Elles ont des yeux à multifacettes qui sont positionnés sur les côtés de la tête, et des antennes au centre du front. L'abdomen a habituellement un segment qui est rétréci à sa base. Le corps et les pattes sont souvent décorés de la couleur bleue ou vert métallique. Les femelles ont un appareil ovipositoire caractéristique qui dépasse au bout de l'abdomen.

Les Richardiidae subissent une métamorphose complète pour passer de l'oeuf à l'imago. Les larves qui éclosent des oeufs vont se nourrir pour grossir et muer à quelques reprises, pour plus tard devenir une pupe, qui est la nymphe, et finalement se changer en une mouche adulte qui vole et peut se reproduire.

Sepsisoma flavescens
Sepsisoma flavescens

Après l'accouplement, le mâle meurt rapidement. La femelle va alors pondre ses oeufs sur des matières en décomposition ou feuillage propice au développement des larves, puis elle meurt également. Il y aura éclosion des oeufs en larves, et leur cycle de vie recommence.

Ce sont des insectes qui s'alimentent de plantes ou de matière en décomposition. Ce ne sont pas des insectes nuisibles, sauf une des espèces de la famille Melanoloma qui s'attaque et parasite les ananas, et celles qui s'alimentent de matière en décomposition aident en fait à activer le processus.

Les mouches de la famille Richardiidae ne sont pas dangereuses pour l'homme, mais il est toujours préférable de les manipuler avec des gants.