Le satyre perlé - Lethe anthedon

Les satyres perlés sont des papillons Nymphalidés

Le satyre perlé (Lethe anthedon) est un insecte de l'ordre des lépidoptères, qui fait partie de la famille des Nymphalidés (Nymphalidae). Il mesure environ 4.5 à 6.7 cm d'envergure, et on peut l'observer le jour, car c'est un papillon diurne qui vole jusqu'au crépuscule.


Ce papillon est brun avec quatre ocelles sur les ailes antérieures, et les ailes postérieures en portent six, dont le plus bas est double. Le dessous des ailes, aux rebords ondulés, présente des ocelles bruns foncés avec un petit point blanc au centre, entouré d'un petit cercle beige, suivi d'un autre qui est brun. Les mâles et femelles sont similaires.

Il a un corps allongé recouvert de poils. Les antennes sont brunes avec de petites bandes blanches, avec un bout en massue dont la base est noire.

Au Québec il n'y a qu'une seule génération, et les adultes volent de juin à août. On peut les voir dans les marais, les jardins, et les endroits semi-ouverts qui ne sont pas en plein soleil, et moyennement humides.

Photo de satyre perlé - Lethe anthedon
Satyre perlé (Lethe anthedon)

Les satyres adultes ne se nourrissent pas de nectar des fleurs, mais s'alimentent principalement des liquides provenant d'excrément d'oiseaux, de sève des plantes, d'excréments, de carcasses et matière en décomposition.

Après la reproduction, la femelle dépose ses oeufs sur des plantes, habituellement de l'espèce que les chenilles vont manger. L'oeuf va éclore pour donner une chenille, qui est la larve, et va constamment s'alimenter d'herbe pour muer. C'est la chenille qui va hiverner jusqu'au printemps suivant.

La chenille va reprendre son activité le printemps suivant, et finir de passer par les différentes étapes de sa métamorphose complète. Elle va ensuite tisser un cocon où elle va se changer en chrysalide. Elle va ensuite devenir l'imago, qui est le papillon adulte pour aller se reproduire et perpétuer l'espèce. Une fois l'accouplement et la ponte terminés, les adultes meurent.

Les chenilles des satyres ocellés sont un peu plates, vert pâle, avec deux minces lignes plus pâles sur les côtés du corps. Elle porte deux petites cornes rougeâtres sur la tête. Elles se nourrissent de feuilles de graminées.

Comme les autres papillons, ses prédateurs sont les oiseaux, les grenouilles, les crapauds, les araignées, les insectes carnivores... etc.

Le satyre perlé a une durée de vie de quelques mois, car il n'y a qu'une génération par année au nord, et deux dans les régions plus au sud.