Famille Spilomyia

Photo d'insecte de la famille Spilomyia

Les syrphidés de la famille Spilomyia

Les mouches de la famille Spilomyia sont des syrphidés (Syrphidae), qui est un sous-ordre de l'ordre des diptères (Diptera). Les espèces de cette famille de diptères sont décorées pour ressembler à une guêpe.


Il en existe seulement 17 espèces sur le continent, et seulement quelques-unes en Amérique du Nord.

Ce sont des invertébrés, et comme les autres insectes, ils passent par plusieurs mues et métamorphoses avant de devenir un insecte adulte qui peut se reproduire.

L'oeuf devient une larve qui va rester dans un creux d'arbre où l'eau s'y accumule. Selon l'espèce, l'asticot va manger principalement de la sève, de la matière en décomposition... Après plusieurs mues, deviens une nymphe, et ensuite l'insecte adulte muni d'ailes.

Comme ce sont des diptères, les mouches de la famille Spilomyia ne portent qu'une seule paire d'ailes, les deux autres s'étant atrophiées pour devenir des balanciers de stabilisation. On peut voir que leurs antennes sont courtes, contrairement aux hyménoptères.

Ce sont des insectes qui portent souvent des bandes de couleurs jaunes, sur un corps complètement noir, pour imiter les guêpes. Même les yeux sont colorés de façon à camoufler que se sont des mouches. Leur grosseur varie selon l'espèce, soit de 12-17 mm. Elles portent un V sur le thorax.

Photo de Spilomyia longicornis
Spilomyia longicornis

Une fois adultes, elles se nourrissent du nectar des fleurs et de sève. On peut assez facilement en voir s'activer et s'alimenter de fleur en fleur si on fait attention.

Photo de Spilomyia sayi
Spilomyia sayi

Ce ne sont donc pas des insectes dangereux pour l'homme, car ils ne portent pas de dard pour piquer, et leur appareil bucal ne leur permet pas de mordre. Ce sont en faits des bestioles qui se sauvent au moindre danger.

Comme la majorité des insectes, la vie adulte des membre de la famille Spilomyia se termine peu après la reproduction et la ponte des oeufs.