Genre sympetrum

Insecte du genre Sympetrum

Les libellules du genre sympetrum

Le genre sympetrum comprend des insectes de la famille des libellules (Libellulidae), du sous-ordre des anisoptères (Anisoptera), qui sont de l'ordre des odonates. Ce genre comporte un peu plus de 60 espèces.


Il y a plusieurs familles d'odonates qui se ressemblent beaucoup, et vous pouvez utiliser la page d'identification d'un odonate pour essayer de déterminer à quelle famille une libellule fait partie.

Ces libellules ont un thorax de forme trapézoïdal suivi d'un long et mince abdomen. La tête porte deux gros yeux à facettes qui lui donnent une vue très perçante, qui compense pour les deux minuscules antennes.

Contrairement aux autres ordres d'insectes, qui ont des ailes synchronisées, ils ont deux paires d'ailes aux mouvements indépendants. Cela leur permet de voler à grande vitesse, à reculons, ou de faire du vol sur place.

Les libellules du genre Sympetrum sont difficiles à différencier, et on doit souvent le faire à partir de photographies permettant d'observer les détails de l'appareil reproducteur. Les motifs qui les décorent, la période de vol, et la couleur, permettent parfois d'identifier l'espèce. Le mâle et la femelle sont parfois de couleurs différentes.

Sympétrum intime (Sympetrum internum)
Sympétrum intime (Sympetrum internum)

Ces libellules sont actives le jour, et vivent au bord des étangs, des rivières, ou dans les champs. Elles se nourrissent d'insectes qu'elles capturent en vol avec ses pattes placées sur le devant du thorax. Elles se nourrissent principalement de papillons, de moustiques, et de mouches. Elles sont la proie des oiseaux, des araignées et des batraciens.

L'accouplement est particulier. Le mâle attrape la femelle par le cou, et celle-ci place ensuite le bout de son abdomen à la base de celui du mâle qui a déposé sa semence à cet endroit précédemment. On peut souvent les voir voler attachés ensemble en boucle.

Sympétrum éclaireur (Sympetrum obstrusum)
Sympétrum éclaireur (Sympetrum obstrusum)

La femelle pondra ensuite plusieurs centaines d'oeufs, qu'elle dépose en plongeant son abdomen dans l'eau en survolant la surface d'un plan d'eau.

Les insectes du genre sympetrum, comme les autres odonates, passent par une métamorphose complète avant de devenir une libellule qui peut voler. L'oeuf devient une larve carnivore aquatique qui va s'alimenter d'autres organismes aquatiques pour grossir et muer. Une fois qu'elle a atteint une certaine grosseur, la peau de son dos se déchire, pour laisser sortir une larve plus grosse. Cette larve passera tout l'hiver sous l'eau.

Sympétrum tardif (Sympetrum vicinum)
Sympétrum tardif (Sympetrum vicinum)

Le printemps suivant, elle reprend son activité, puis, la larve va devenir une nymphe, qui montera le long d'une tige de plante pour sortir de l'eau. Finalement, sa peau se déchire une dernière fois, et la libellule adulte en sort pour s'envoler et aller se reproduire.

Les insectes du genre sympetrum ne sont pas des insectes dangereux pour nous. On peut les observer l'été lorsqu'ils ont leur forme d'adulte et peuvent voler.