Les aranéides - Famille Araneidae

Photo d'arachnide de la famille des Aranéides

Les aranéides est une famille qui tisse des toiles d'araignées

Les aranéides (Araneidae), sont des animaux invertébrés de l'ordre des arachnides (Arachnida). Ce sont des araignées qui tissent des toiles pour capturer leur nourriture.


Il y a beaucoup d'espèces d'araignées de la famille des aranéides, plus de 3500 dans le monde, aux formes, couleurs, grosseurs... variées. C'est par ces critères qu'on va pouvoir les identifier, habituellement à partir d'un livre sur l'entomologie.

La première chose qui les caractérise, c'est qu'elles tissent de grandes toiles avec des soies qu'elle produit à partir de glandes placées près de son anus. Elle produit deux types de soies, une qui est collante, et une qui ne l'est pas et sert à ses déplacements.

Comme les autres araignées, elles sont faites en deux parties, l'abdomen et le thorax, ou céphalothorax, qui est comprend la tête. Elle a huit yeux en deux rangées qui permettent de voir autour d'elle.

Les huit pattes sont attachées au thorax. La patte est munie de trois petits crochets qui lui permettent de s'agripper à la soie non-collante de sa toile. La patte est habituellement poilue. Elles mesurent de 6 à 25 mm, en excluant les pattes. L'abdomen des femelles est plus gros et rond que les mâles.

Photo d'Araneus trifolium
Araneus trifolium

Comme les autres araignées, ce sont des animaux carnivores, et elles ne mangent que des proies vivantes qu'elles ont capturées dans leur toile. Elle reste immobile au centre, ou sur le rebord de celle-ci, en attente qu'un insecte insoucieux s'y prenne. Elle se lance alors sur celui-ci pour le mordre, l'injecter de venin, et le paralyser.

Photo d'une argiope trifasciata
Argiope trifasciata

Elle va ensuite l'envelopper de soie pour qu'il reste tranquille, et le suspend le temps qu'elle en ait besoin pour s'alimenter. Elle va ensuite l'injecter d'un liquide qui va liquéfier l'intérieur de la proie, et jette ensuite au sol le squelette vide de l'insecte vidé.

Photo d'une épeire diadème (Araneus diadematus)
Épeire diadème (Araneus diadematus)

La toile est faite d'un fil transparent très solide, et les couleurs de l'araignée vont habituellement lui procurer un excellent camouflage, sans être une règle. La femelle va rester en place dans sa toile, et attendre le mâle qui va venir pour s'accoupler. Le mâle est de plus petite taille et passe son temps à chercher une compagne, ne tissant presque jamais de toiles.

Photo d'une argiope aurantia
Argiope aurantia

Au Canada, la morsure d'un invertébré aranéide n'est habituellement pas dangereuse pour l'homme, et ne cause habituellement qu'une irritation et une rougeur.

Le camouflage sert autant à se cacher des prédateurs que de passer inaperçue pour les proies. Certaines, comme l'argiope, ont une décoration de couleur jaune bien voyante pour limiter les attaques des prédateurs qui vont croire qu'elle est empoisonnée.

Photo de Larinioides sclopetarius
Larinioides sclopetarius

Après la reproduction, la femelle Aranéide va produire un petit sac de soie qui va contenir plusieurs centaines d'oeufs. La femelle va ensuite mourir aux premiers gels. Les oeufs passent l'hiver et résistent au gel pour éclore le printemps suivant. Quand les petites araignées sortent de l'oeuf, elles sont habituellement identiques aux adultes, sauf d'une très petite taille.

Les aranéides ont une place importante dans la chaîne alimentaire, et les prédateurs qui s'en nourrissent sont principalement les oiseaux, les autres araignées, les batraciens et les insectes prédateurs, comme les guêpes maçonnes, qui les capture pour les donner en nourriture à leurs larves.

Nom de l'aranéide

Nmo scientifique / famille

Araneus  
Araniella  
Argiope  
Hypsosinga  
Larinioides  

< Araignées patineuses - Aranéomorphes >