L'argiope ou araignée jaune et noire

Les argiopes ne sont pas des araignées dangereuses

L'argiope est une araignée qu'on appelle souvent, "araignée jaune et noire". Au Canada, c'est une des plus grosses araignées, et on la retrouve souvent dans les champs et les jardins.


C'est un animal invertébré de la famille des arachnides, une de plusieurs espèces d'araignées qu'on appelle des épeires. Ce sont des animaux qui vivent dans les régions chaudes ou tempérées.

Elles ont un gros abdomen noir qui portent des bandes, lignes ou dessins de couleur jaune, dorés selon l'espèce. Les pattes noires munies de crochets, naturellement au nombre de huit, sont poilues et peuvent porter des bandes de couleurs.

Il en existe plusieurs espèces qui varient en motifs et en grosseur. Au Québec on retrouve principalement Argiope aurantica, aux motifs jaunes et noirs, et Argiope trifasticiata qui porte également des lignes argentées.

Sa morsure n'est pas dangereuse pour l'homme, et c'est plutôt l'apparence et sa grosseur qui impressionne. De nature, les primates n'aiment pas l'apparence des araignées.

Elle a huit yeux, mais c'est les vibrations et le toucher qui la guide, car elle n'entend rien et en voit pas.

Les grosses argiopes peuvent atteindre jusqu'à 3 cm, selon l'espèce, et le mâle est habituellement environ un tiers de la grosseur de la femelle, et moins coloré. C'est la femelle qui construit une grande toile, le mâle ne fait qu'une petite toile souvent difficile à trouver.

Photo d'une argiope aurantia
Argiope aurantia

Les argiopes sont des animaux carnivores et se nourrissent donc d'insectes. Elles capturent des insectes jusqu'à deux fois leur grosseur.

Elle tisse sa grande toile entre deux branches, ou même des brins de foin, pour y capturer ses proies. Sa toile porte habituellement un zigzag de soie plus large qui pourrait avoir la fonction de solidifier la toile, ou d'indiquer la présence de sa toile aux oiseaux pour éviter qu'ils volent dans celle-ci.

Photo d'une argiope trifasciata
Argiope trifasciata

Si un insecte se colle dans la toile, l'araignée se lance sur elle et l'enveloppe rapidement avec un fil plus large. La proie est habituellement conservée vivante, pour pouvoir la manger plus tard au besoin. Elle capture de gros incestes comme des sauterelles.

Après la reproduction, vers la fin de l'été, la femelle produit un sac qui contient les oeufs, comme un cocon. Quand les petites araignées sortent de l'oeuf, elles sont identiques aux adultes, sauf de très petite taille.

Ce sont des animaux utiles car elles participent à éliminer des insectes de grosse taille que les autres espèces plus petites. Ses prédateurs sont principalement les oiseaux et les reptiles.

La vie d'une argiope est d'environ un an en climat tempéré. Le mâle meurt une fois l'accouplement terminé.