L'épeire

Photo d'épeire diadème

Les épeires sont un groupe d'araignées de plusieurs espèces

L'épeire, comme les autres araignées, n'est pas un insecte, mais bien un animal qui fait partie de la famille des arachnides. C'est un nom général qui est donné à plusieurs espèces d'araignées.


Il en existe plusieurs sous-espèces, dont entre autres les argiopes, comme l'épeire fasciée, ou Argiope trifasciata, qui porte sur son ventre des bandes jaunes, argentées et noires. L'épeire soyeuse, au ventre brodé argenté. Pour sa part, l'épeire diadème, ou Araneus diadematus, porte une triple croix blanche sur son abdomen.

Les épeires mesurent jusqu'à 5 cm selon l'espèce, et ce qui les caractérise, c'est leur façon de tisser leur toile en dessins géométriques.

L'épeire se tient souvent près des maisons, car la lumière y attire les insectes. Elle tisse sa toile la nuit et si un insecte s'y trouve pris, elle l'entoure de fil, lui injecte son venin mortel, puis le transporte pour aller le dévorer. Ce manège brise sa toile et elle doit alors en construire une autre.

La femelle est souvent plus grande que le mâle. Celui-ci devenu adulte cesse de se nourrir, c'est le signe qu'il cherchera à se reproduire. Il tisse alors une petite toile sur laquelle il dépose une certaine quantité de sperme, qu'il aspire et part à la recherche d'une compagne.

Photo d'une épeire fasciée (Argiope trifasciata)
Épeire fasciée (Argiope trifasciata)

L'accouplement n'est pas de tout repos pour le mâle, car il se trouve si près des crochets venimeux de la femelle qu'elle pourrait le tuer pendant l'opération. La femelle garde ensuite le sperme en réserve, jusqu'à ce qu'elle soit prête à pondre ses oeufs.

Les organes reproducteurs des araignées sont très spécifiques à chaque espèce, ce qui fait qu'il est impossible qu'elles se reproduisent avec des membres d'une autre espèce.

Photo d'une épeire diadème (Araneus diadematus)
Épeire diadème (Araneus diadematus)

Après l'accouplement, le mâle ne survit pas très longtemps, et il reste souvent empêtré dans la toile de la femelle qui va se nourrir de ses restes.

L'épeire est un animal utile, et même important pour l'homme, car elle consomme une énorme quantité de mouches et autres insectes nuisibles.

La vie d'une épeire n'a qu'une durée d'un an.

< Écrevisse - Erigoninae >