Famille Tetragnathidae

Photo d'araignée de la famille des Tetragnatidae

Les Tetragnathidae sont une famille d'araignées aranéomorphes

La famille des Tetragnathidae comprend des araignées aranéomorphes qui sont des invertébrés de l'ordre des arachnides (Arachnida). Ce sont des araignées qui tissent des toiles pour capturer des proies qui sont leur nourriture.


Il y a plus de 950 espèces d'araignées de cette famille partout sur le globe, sauf aux pôles. Il y a près de 50 genres dans le monde, dont seulement 9 sont présents en Amérique du Nord. Les araignées ont un corps fait en deux parties, le céphalothorax et l'abdomen. Le céphalothorax est la partie où sont situées la tête et les pattes. On peut reconnaitre le mâle aux grosses pédipalpes qui ressemblent à des gants de boxe.

Les araignées de cette famille se reconnaissent par leurs longs chélicères qui dépassent entre les pattes de devant, d'où le nom anglais de long-jawed orb weavers. C'est par les différents critères, comme la longueur des pattes, la couleur et les motifs, qu'on va pouvoir identifier l'espèce, mais il est souvent difficile de le faire, même en utilisant un livre sur l'entomologie.

Chélicères de Tetragnathidae
Grands chélicères de Tetragnatidae

Les Tetragnathidae tissent des toiles avec des soies disposées en positions concentriques. Elle produit ses fils avec des de glandes placées près de son anus. Elle produit deux types de soies, une qui est collante pour engluer les proies, et une qui ne l'est pas pour ses déplacements. Les araignées ont huit yeux pour se guider dans ses déplacements sur la toile.

Les espèces de cette famille ont les pattes de devant qui sont plus longues que les autres paires. La troisième paire est la plus courte et sert à s'accrocher sur le feuillage quand elle attend qu'un insecte se prenne dans sa toile. L'abdomen est habituellement de forme plutôt allongée.

Photo d'araignée de la famille Tetragnathidae

Comme les autres araignées, ce sont des animaux carnivores, qui ne mangent que des proies vivantes qu'elles ont capturées dans leur toile. Elle va enrouler l'insecte de soie pour qu'il reste tranquille. Pour s'alimenter, elle va l'injecter d'un liquide qui liquéfie l'intérieur de l'insecte qu'elle va aspirer.

Si elles sont menacées, elles vont mordre le prédateur qui tente de la saisir. La morsure de ces araignées n'est pas dangereuse pour les humains, à moins d'être allergique, mais il est préférable de porter des gants pour les manipuler.

Après la reproduction, la femelle va produire un petit sac de soie qui va contenir plusieurs centaines d'oeufs. Dans les régions tempérées, la femelle va habituellement mourir aux premiers gels. Ce sont habituellement les oeufs qui passent l'hiver, pour éclore le printemps suivant, et donner des petits similaires aux adultes, mais vont subir plusieurs mues avant de devenir des adultes complètement développés.

Les Tetragnathidae sont importants dans la chaîne alimentaire, car ce sont des prédateurs qui capturent beaucoup d'insectes. Elles servent aussi de nourriture à beaucoup d'animaux comme les oiseaux, les amphibiens, de petits mammifères, et d'autres insectes prédateurs. Les guêpes maçonnes en capturent pour les paralyser et les donner en nourriture à leurs larves.

< Tarentule - Theridiidae >