Le pélécinide - Pelecinus polyturator

Photo d'un pélécinide (Pelecinus polyturator)

Les pélécinides sont des insectes hyménoptères

Le pélécinide est de la famille des Pélécinidés, qui sont des insectes de l'ordre des hyménoptères, qu'on reconnaît facilement par son très long et mince abdomen.


Il n'existe que 3 espèces dans la famille Pelecinidae, dont une seule en Amérique du Nord, Pelecinus polyturator, les deux autres sont au Mexique et en Amérique du Sud.

Le pélécinide est un insecte complètement noir, brillant, d'environ 4 a 7 cm de long. C'est un hyménoptère, et il a donc deux paires d'ailes, celles de derrière plus petites.

Comme les autres insectes, ils ont trois paires de pattes, celles de derrière portant un gros tibia.

Les mâles n'ont pas un si long abdomen, qui sert à la ponte, et ils sont difficiles à trouver. Les femelles sont plus faciles à voir par leur corps brillant et caractéristique.

La tête porte de très longues antennes, qui ont un segment beige au 3/4 de leur longueur. Le thorax est normal, mais c'est le très long abdomen filiforme de la femelle, fait de plusieurs segments, et qui est souvent recourbé vers le bas, qui les distingue. C'est le seul qui est comme ça, et c'est ce qui permet de faire immédiatement l'identification du pélécinide.

Photographie de pélécinide femelle (Pelecinus polyturator)

Ces insectes sont des guêpes parasites des larves de hannetons, les vers blancs, qu'ils détectent sous le sol. La femelle utilise son long appendice pour piquer la larve, qui s'alimente habituellement des racines d'herbe, et y injecter l'oeuf.

Celui-ci va éclore pour ensuite utiliser la larve comme hôte et s'en alimenter. La larve mange lentement l'insecte parasité encore vivant de l'intérieur. Éventuellement la larve finie par tuer la larve, pour ensuite se métamorphoser en pupe.

Photo de pélécinide

La pupe subira une dernière métamorphose pour devenir l'insecte adulte avec des ailes et la capacité de se reproduire. Une fois adultes, ils se nourissent de nectar de fleurs.

Naturellement, c'est une espèce de guêpe solitaire, car elle ne fait même pas de nid ou d'alvéoles, elle injecte ses oeufs dans des larves. Une fois que la femelle a terminé la ponte, sa vie se termine.

Le pélécinide n'est pas dangereux pour l'homme, car il n'a pas de dard, et il se sauve immédiatement quand on l'approche. Il est préférable d'utiliser des gants pour les manipuler.

Il est la proie des oiseaux, les grenouilles, les reptiles et différents animaux insectivores qui peuvent le capturer.