Les moyens de défense des animaux

Les animaux ont différents moyens de défense

Un animal doit pouvoir se défendre pour survivre. La nature est faite pour que les plus forts et rusés survivent. Certains sont des prédateurs et chassent des proies qui doivent se défendre pour ne pas être mangés. Les animaux ont plusieurs moyens différents pour ne pas devenir le prochain repas, mais celui-ci n'est pas toujours bon pour tous les prédateurs.


La première chose est naturellement le camouflage. Si on est bien camouflé, il est possible de ne pas être remarqué. Le camouflage est efficace tant que l'animal ne bouge pas, un mouvement et il est découvert. Les oiseaux comme la perdrix sont difficiles à voir grâce à la couleur de leurs plumes qui leur permet de se cacher. Il y a des insectes qui ressemblent à une branche, une feuille, de l'écorce... et leur permettent de ne pas être découverts.

Un autre moyen de défense pour les animaux est l'odeur. La moufette est un bon exemple du pouvoir dissuasif que donne une mauvaise odeur. Une odeur nauséabonde peut tenir les ennemis loin mais aussi en attirer qui ne sont pas repoussés par celle-ci.

Les oiseaux s'envolent pour se sauver d'un animal prédateur. Un oiseau va ignorer la présence d'un autre animal tant que celui-ci va être plus loin que la distance qu'il considère sécuritaire. Dès que l'intrus approche de la distance dont il a besoin pour se sauver, l'oiseau s'envole.

La carapace est un bon moyen pour les tortues et les tatous pour se défendre des attaques. La tortue entre sa tête, ses pattes et sa queue à l'abris à l'intérieur de sa carapace et attend que l'indésirable s'en aille. Le tatou se met en boule et seules les parties dures de son corps sont exposées. La solidité de leur carapace va déjouer à peu près tous les prédateurs.

Certains ont des piquants solides comme les oursins et ne peuvent être attaqués que par le dessous. D'autres ont des poils qui ont la même fonction comme pour le hérisson. Le hérisson se met en boule pour devenir comme une pelote d'aiguilles. Les poils vont piquer l'attaquant et ceux qui entrent dans la peau de ses ennemis et vont y rester plantés.

Certains lézards frappent les indésirables avec leurs queues, les chevaux ruent et frappent avec leurs sabots, les boucs utilisent leurs cornes et les éléphants peuvent frapper leurs ennemis avec leurs défenses. Beaucoup d'animaux ruent ou frappent avec un de leurs membres pour surprendre, blesser ou tuer un ennemi.

Les dents et griffes sont pour percer et couper la peau des proies ou des prédateurs qui attaquent. Une morsure est dangereuse pendant, mais aussi après une bataille, car l'infection peut s'installer. Les morsures sont infligées par la majorité des animaux pour chasser ou se défendre, ceux qui ont des griffes comme les félins vont naturellement les utiliser.

Les serpents mordent pour se nourrir ou pour se défendre. La morsure est douloureuse, mais c'est souvent le venin qu'il injecte qui est le plus dangereux. Certains insectes et araignées, comme la veuve noire par exemple, ont des venins très puissants.

Un animal qui est traqué va devoir se défendre avec les moyens qu'il dispose. Si il ne peut pas ce sauver, il va mordre griffer pour pouvoir se défendre et s'échapper. Si son moyen de défense est déjoué par le prédateur, il va essayer tout ce qui est en son pouvoir pour se défendre. Si vous voyez un animal sauvage, faites attention à ne pas lui faire sentir qu'il est en danger ou il va vous attaquer.