La guêpe à taches blanches - Dolichovespula maculata

Photo d'une guêpe à taches blanches - Dolichovespula maculata

Les guêpes à taches blanches sont de la famille des vespidés

La guêpe à taches blanches est un insecte de la famille des vespidés (Vespidae) ,qui sont de l'ordre des hyménoptères (Hymenoptera). Ce sont des guêpes sociales qu'on retrouve un peu partout en Amérique du Nord.


Elles ont un corps en trois sections, dont le thorax et l'abdomen sont reliés par une fine taille, d'où l'expression de taille de guêpe. Elles ont un corps noir, et ce qui permet de les identifier plus facilement, sont les lignes et bandes blanches qui ornent la tête, le thorax et les derniers segments de leur abdomen. Le deuxiemme tergite, segment du dessus du dos, est complètement noir.

Les ailes, au nombre de quatre, sont reliées ensemble avec de petits crochets, ce qui donne l'impression qu'elles n'en ont qu'une seule paire, et elles sont de teinte brunâtre et translucide. Les yeux sont bruns, et les antennes noires des femelles ont 12 segments, et 13 chez les mâles.

Cette espèce de guêpe va former une colonie de plusieurs centaines d'individus qui vont vivre dans un nid construit de papier dans un arbre, buisson, sous une corniche, ou autre endroit qui semble protégé.

La jeune reine fertilisée passe l'hiver dans le sol, pour en sortir au printemps, et trouver un endroit propice pour la construction d'un nid. Elle forme quelques alvéoles, dans lesquels elle pond un oeuf, pour produire des guêpes ouvrières. Une fois que les larves sont assez grandes, ces ouvrières prennent la relève pour la construction de la ruche et le ramassage de nourriture.

Photo de guêpe à taches blanches (Dolichovespula maculata)

La reine va ensuite passer tout son temps à pondre des ouvrières. A l'automne elle produira quelques larves de reines, et quelques guêpes mâles, qui prendront la relève le printemps suivant. Une fois la ponte des reines terminée, la reine meurt.

Une fois que la reine est morte, les ouvrières n'ont plus à travailler et elles quittent le nid pour errer, s'alimenter et finalement mourir. Les jeunes reines vont alors s'accoupler, puis se cacher dans un abri pour hiverner jusqu'au printemps, où le cycle annuel reprend. Une fois l'accouplement terminé, les guêpes à taches blanches peuvent produire des oeufs féconds jusqu'à la fin de leur vie.

Photo d'une guêpe à taches blanches - Dolichovespula maculata
Guêpe à taches blanches (Dolichovespula maculata)

Comme les insectes de cette famille de guêpes sont organisés pour vivre seulement en fonction de la reine, ils n'hésiteront pas à attaquer si un ennemi les dérange ou s'approche trop de leurs nids. Contrairement aux abeilles, les guêpes ne perdent pas leur dard, et peuvent donc piquer à plusieurs reprises.

Si on est aux prises avec un essaim de guêpes, il est bon de le laisser tranquille jusqu'à l'hiver, et il sera alors déserté. Si le nid constitue un danger immédiat, on peut faire appel à un exterminateur, ou se procurer un insecticide fait pour l'asperger à distance afin de le détruire.

Les guêpes sociales sont omnivores, et vont donc consommer le nectar des fleurs, les fruits des végétaux, mais chassent aussi des insectes, comme les mouches, les araignées, les chenilles... qu'elles ramènent au nid, les mâchent, et les donnent à manger aux larves.

La durée de vie d'une guêpe à taches blanches dure un an pour la reine qui hiverne et meurt à l'automne. La vie des ouvrières ne dure que quelques semaines et elles sont continuellement remplacées.