Les mouches noires - Famille Simuliidae

Photo d'une mouche noire

Les mouches noires sont des insectes qui piquent

La mouche noire est un insecte volant de la famille Simuliidae, qui sont de l'ordre des diptères. Il en existe environ 100 espèces au Canada, et plus de 250 en Amérique du Nord.

Comme les autres diptères, ou mouches, elles ont seulement deux ailes pour le vol. Elles ne sont pas vraiment décorées, ne portent pas de poils ou d'écailles.

Le nom de mouche noire est utilisé pour une multitude d'espèces d'insectes qui piquent. Cela n'inclu pas les mouches à chevreuils qui sont de la famille Tabanidae.


Leur identification est difficile à faire, par leur nombre, et leurs différences souvent minimes, mais les espèces qui portent des taches et bandes colorées le sont plus aisément. On doit utiliser un livre sur l'entomologie pour les identifier.

Comme la majorité des insectes, elles passent par plusieurs métamorphoses, de l'oeuf à la larve, puis en nymphe... avant de devenir adulte, et de pouvoir se reproduire.

Les mouches noires mesurent de 1 à 5.5 mm de longueur, selon l'espèce. Sa petite tête porte de larges yeux et de petites antennes à 11 segments.

Selon l'espèce, le corps est noir, ou aura une certaine teinte de gris. Le thorax est bombé et luisant, ce qui lui donne une apparence bossue. On les retrouve dans les endroits plutôt humides, comme les marais, mais aussi près des cours d'eau, et des régions boisées.

C'est un insecte parasite qui persécute surtout les mammifères comme le bétail, les oiseaux, mais aussi les humains. Il est un vecteur de virus et de bactéries, par sa morsure qui fait apparaître du sang, et qui laisse une porte ouverte aux infections.

Photo de mouche noire (Simulium)
Mouche noire (Simulium)

C'est la femelle qui va mordre la peau pour faire une minuscule coupure pour atteindre un vaisseau qui va l'alimenter en sang. Avec un anticoagulant, elle maintien le flot de sang, le temps de s'abreuver. C'est pourquoi la plaie va couler plus longtemps qu'à la normale.

La mouche noire femelle pond les oeufs dans une eau courante de tout genre, ruisseau, rivière, lac... où les larves vont s'attacher à des rochers ou des tiges dans l'eau, à l'aide d'un crochet. Elles filtrent les petits organismes aquatiques de l'eau pour se nourrir. La larve devient une nymphe qui va laisser sortir la mouche qui va voler se reproduire pour relancer le cycle.

En général, il n'y a qu'une seule génération par année, et c'est la larve, ou parfois l'oeuf, qui va hiverner pour continuer de muer le printemps suivant. On peut les éloigner avec des répulsifs au citron, des crèmes à la citronnelle, ou autre antimoustique pour la peau.

Cet insecte va souvent piquer sa proie sans éveiller son attention. Ce n'est que lorsque l'irritation commence un peu plus tard qu'on se rend compte qu'on a été piqué. La morsure peut rester douloureuse pendant quelques jours.

On peut parfois frotter la morsure avec du vinaigre, ce qui permet de calmer la douleur un peu. Ses principaux prédateurs sont les batraciens, les oiseaux, les araignées et les autres insectes carnivores.